AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 9. Almanach de l'Abbé té, Novembre 2009.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minuit
BTcienne
BTcienne


Localisation : Entre 11h et 1h du matin...

MessageSujet: 9. Almanach de l'Abbé té, Novembre 2009.   Sam Jan 09 2010, 19:47

La Playmate du Mois







Le Plus Beau Récit du Mois



http://labt.forumactif.org/la-peche-f2/en-automne-ca-cartonne-t180.htm

Merci à the madfish pour son très beau récit et ses poissons magnifiques.



Le Dicton Foireux du Mois







Le Petit Coin Régional
( avec l'aide de Cacouette )



La Loire, Fleuve Roi.







Fleuve mystique et mystérieux, la Loire, d'un lieu à l'autre, d'une saison à une autre, est très changeante.

Ce fleuve, d'une force tranquille, réserve des dangers, comme ses mouvements de sables, qui se déplacent,
comblant des fausses et créant des sables mouvants qui penvent être mortels.

Les courants, les pierres qui roulent et les troncs d'arbres sous l'eau sont tout aussi dangeureux
et pourrais facilement vous entraîner sous le fond.

Devant sa paisible beauté, des pièges mortels peuvent s'y cacher.



1. Un peu de géographie







La Loire, anciennement appelée Liger, parcourt la France sur 1013 km de long et prend sa source dans l'est
du Massif Central, au pied sud du Mont Gerbier de Jonc, dans le commune
[center]ardéchoise de Saint-Eulalie, à 1408 m d'altitude.

La partie de son cours, situé en aval du conflent de la Vienne et jusqu'à Saint-Nazaire, se nomme la Basse-Loire.
Son Bassin de 117 000 km² occupe plus d'1/5ème du territoire français.

La prèsence d'une nappe phréatique sous le Mont Gerbier de Jonc donne naissance à de multiples sources, trois
d'entre elles situées au pied du mont étant mises en avant comme sources du fleuve,
se rejoignent pour former la Loire.







2. Histoire d'un incident géologique



Des scientifiques émettent l'hypothèse que, dans un passé éloigné, la Loire continuait vers le nord et finissait par
rencontrer le cours de la Seine, tandis qu'existait une autre Loire prenant sa source
dans la région de Gien et se dirigeant vers l'ouest.

Un incident géologique, vraisemblablement le plissement alpin, aurait favorisé une capture de la Loire séquannaise
par la Loire atlantique et aurait détourné ainsi le fleuve vers l'ouest,
donnant la Loire actuelle.

Le lit de l'ancienne Loire séquannaise est occupé aujourd'hui par le Loing.







3. Sa navigation



Autrefois important axe de navigation et de transport de marchandises jusqu'au milieu du XIXe siècle, la Loire
n'est aujourd'hui plus navigable pour les plus gros bateaux.

Elle reste classée voie navigable intérieure à partir de Bouchemaine jusqu'à Nantes.

Les bateaux anciens étaient traditionnellement à fond plat, avec un grand mât et une voile carrée pour prendre le
vent dominant d'ouest de Nantes à Orléans, abattable pour passer sous les ponts.

Selon leur taille, ces bateaux se nommaient chaland, gabarre, gabarot, toue, mahon, fûtreau, scrute...







Ces bateaux, construits en sapin dans la région de Forez, étaient conçus pour une unique descente et vendus
au bout du voyage comme bois de charpente ou de chauffage.

Ils servaient à emmener le charbon stéphanois et les produits foréziens tels que vins et céramiques,
jusqu'à Paris ou Nantes, de 1704 à 1860.







4. La batellerie à vapeur



Le premier bateau à vapeur sur le fleuve est lancé en juin 1822.
Il s'appelle " La Loire " et est destiné au transport des personnes et des marchandises entre Nantes et Angers.
Ils font fortement concurrence à la marine traditionnelle.

Il s'agit essentiellement de bateaux à aube, à fond plat, avec une cheminée inclinable.
De nombreux accidents ont émaillé l'histoire fluviale, dont
plusieurs explosions de chaudière.

En 1837, la conception des chaudières est modifièe, donnant naissance aux bateaux appelés " Inexplosibles ",
dont une première compagnie se fixe à Orléans.







Ils sont long d'une quarantaine de mètres avec un tirant d'eau inférieur à 20 cm.
La chaudière, centrale, permet de mouvoir 2 roues à aubes latérales.

Le trajet devient plus rapide avec un Orléans-Nantes en 2 jours pour une remontée en 3.

En mai 1843, s'ouvre la ligne de chemin de fer Paris-Orléans, puis celles de Tours, Angers et
Nantes, annonçant la fin du transport fluvial des passagers.

Une reconstitution d'un Inexplosible est visible sur les quais d'Orléans depuis l'été 2007.



5. Fleuve royal et sauvage



La Loire est un fleuve d'une grande noblesse du fait de la présence de nombreux châteaux la bordant.




Chateau de Chambort



À cet effet, la vallée de la Loire, située entre Sully sur Loire et Chalonnes sur Loire à été classée en 2000
par l' UNESCO, Patrimoine Mondial de l'Humanité.




Chateau de Chenonceau



Malgré plusieurs barrages et d'importantes protections latèrales contre les crues, la Loire est souvent présentée
comme le seul " grand fleuve sauvage " survivant en France.

Elle est aussi un "royaume " de paysages somptueux et de milieux naturels très riches.

De belles variêtés de carpes y résident :



Des miroirs





Des communes






Mais aussi de gros spécimens de silures, hantant ses fonds.

L'intégralité du fleuve a été inscrit comme " Site d'Importance Communautaire du Réseau Européen Natura 2000 " au titre des 2 directives
européennes " Oiseaux " et " Habitats " en vue de la protection de sa faune et de sa flore sauvage, de sa biodiversité,
de ses écosystèmes ainsi que des lieux de passage des espèces migratoires.







6. Ses crues extrêmes



Ses crues, toujours très importantes, sont légendaires.

Pouvant être de type cévénoles, par averses brutales en amont ou de type océaniques, elles sont relativement fréquentes
( crues décennales ) et sont connues de longue date, d'où la construction de nombreuses
digues et de fréquents lâchers de barrage.







La crue de juin 1856 demeure encore de nos jours la crue record et de référence pour l'amènagement du territoire.

D'un niveau maximal de 7,1 m avec un débit à 6000 m au Bec d'Allier, elle a recouvert près de 100 000 ha,
détruit près de 23 km de digues et provoquant la mort d'une trentaine de
personnes, dans un seul département.



7. Ses vignobles



Pour conclure cet article, nous ferons un petit passage par ses vignobles, ceux du Val de Loire, regroupant plusieurs régions
viticoles dont l'histoire remonte à deux milles ans, grâce aux Romains qui apportérent
la vigne dans la région du Pays nantais.

Le vignoble de Loire comprend une superficie de 70 000 ha en VQPRD ( Vins de Qualité Produits dans des Régions
Déterminèes ), comprenant des AOC et des AOVDQS ou VDQS ( Appelation d'Origine Vins
Délimités de Qualité Supèrieure ).







Il est délimité en 6 zones de production qui sont :

Vignoble Nantais, Anjou-Saumur, Touraine, Orléanais, Centre-Lloire et Vignoble d'Auvergne.

Le Val de Loire produit des vins blancs secs, demi-secs, moelleux voire liquoreux, des vins rouges, le plus
souvent légers et des vins rosés ainsi que des vins effervescents







Les cépages utilisés dans le Val de Loire sont le cabernet-franc, le cabernet-sauvignon, le grolleau, le gamay,
le pineau d'Aunis, le pinot noir...pour les vins rouges et rosés.

Le chenin blanc, le sauvignon, le melon, le chardonnay, le poinot gris...
pour les vis blancs.







La Recette du Mois



Une Envie de Rose



.



Une recette à la base d'un quatre quart, tout simple, accompagnée d'ingrédients " coup de coeur "
et d'un colorant magique pour une explosion de couleurs.


Ingrédients pour 6 pers :


3 oeufs
le même poids de farine, sucre et beurre
4 cuil à soupe de farine en plus
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure sel
50 g de sirop de framboise
90 g de sirop de violette
150 g de fraises séchées coupées en petits morceaux
1 pointe de colorant alimentaire hydrosoluble rose
ou env. 20 gouttes de colorant liquide

1 moule à cake




1. Préchauffez votre four à 180°C.

2. fouettez vos oeufs avec le sucre et le sucre vanillé jusqu'à
consistance mousseuse.

3. Faites fondre le beurre au micro-ondes .
Afoutez la farine ( sauf les 4 cuil à soupe ) et le beurre à la préparation.
Mélangez.







4. Ajoutez les sirops puis les 4 cuil à soupe de farine pour éviter
que la préparation ne soit trop liquide.
Ajustez selon vos goûts.
Mélangez.

5. Ajoutez le colorant alimentaire et les fraises séchées.
Mélangez délicatement.







6.Versez la préparation dans le moule et enfournez 45 min environ.
Au bout de 10 min de cuisson, placez une feuille d'aluminium
sur le cake pour éviter qu'il ne dore trop vite.

7. Vérifiez la cuisson avec une pointe de couteau et sortez votre gâteau du four
et laissez refroidir 10 min avant de le démouler.

8. Vous pouvez le décorer avec de la pâte d'amande ou le servir tel quel
accompagné d'un petit cocktail champagne / framboise.







Bon Appétit !!!!







Suggestions



Pour le colorant alimentaire, j'utilise un colorant hydrosoluble qui a le pouvoir d'être extrêmement colorant,
une seule pointe de couteau suffit pour un résultat instantané !!!

Je l'utilise dans la masse de mes macarons framboise mais il existe plein d'autres couleurs...
Vous avez 2 sites sympa pour les commander :
Le meilleur du Chef et Cerf Dellier.

C'est un peu cher mais ça vaut le coup !!!!







Les Dates à Retenir :



La Toussaint le 1er Novembre

L'Armistice de 1918 le 11 Novembre

Le Beaujolais Nouveau arrive le 19 Novembre ( 3e jeudi du mois )

La Fête des Catherinettes le 25 Novembre



Le Beau Mec du Mois







À Bientôt !!!!!



http://www.koreus.com/video/champignon-accelere.html





_______
Beer or not to beer, that's in the pression !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
9. Almanach de l'Abbé té, Novembre 2009.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Binouz' Team Concept ::  :: LES AUTRES FORUMS :: Les évènements passés :: Les Almanach-
Sauter vers: