AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1. Almanach de l'Abbé Té, Février 2009 par Michou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minuit
BTcienne
BTcienne


Localisation : Entre 11h et 1h du matin...

MessageSujet: 1. Almanach de l'Abbé Té, Février 2009 par Michou   Mar Fév 23 2010, 15:13






C'est à nico que reviendront tous les honneurs du mois passé , il fut le pêcheur le plus assidu et réalisa ...



Les plus beaux sujets :



http://labt2009.1fr1.net/-f1/il-est-la-t180.htm
http://labt2009.1fr1.net/-f1/ce-jour-t121.htm



Les plus belles photos :







Mais aussi les plus belles prises :







C'est donc tout naturellement que nous lui dédions ... le dicton du mois :






Le matos du mois :



Du nouveau de l'autre côté de la Manche...( par capt'aine caverne )


Riche de leur ingéniosité et adaptabilité depuis des années sur la pêche de la carpe moderne, nos amis Anglais ont encore pris quelques mètres de
ligne d'avance, à vous de juger (tiré du magasine Anglais « Carp-Talk » en kiosque le mois dernier) :





Extrait :


Nothing more disappointing to rise in middle of the night for a fish d' a poor weight lowering all your statistics of l' last year to track our fish favourites…

The captain of l' equip T.E.N. (TEAM English-Nation), Tom Wisleybonder developed allowing a clever system, the key,
with your usual detector to know with 1Lbs close the weight of your catch before the combat.

Extremely of these years passed within its Electro& company; Matcher to be worked on innovations simple but useful for the daily newspaper,
one day with these partners and engineers, Tom Wisleybonder thus decided to give them like schedule of conditions: “to
measure the weight d' imponderable on a nonextensible wire (braid here in l' occurrence, it had continuation in the ideas) by
using the force of traction exerted at one moment T”
(...)


Traduction :


Rien de plus décevant que de se lever en pleine nuit pour un poisson d'un poids médiocre baissant tous vos statistiques de l'année passée
à traquer notre poisson favoris...

Le capitaine de l'équipe T.E.N. (Team English-Nation), Tom Wisleybonder a mis au point un système ingénieux permettant, à la touche, avec votre
détecteur habituel de connaître à 1Lbs près le poids de votre prise avant le combat.

Fort de ces années passés au sein de son entreprise Electro&Matcher à travailler sur des innovations simple mais utiles au quotidien, un jour avec ces
partenaires et ingénieurs, Tom Wisleybonder a donc décidé de leur donner comme cahier des charges : « mesurer le poids
d'un impondérable sur un fil non extensible (tresse ici en l'occurrence, il avait de la suite dans les idées)
en utilisant la force de traction exercée à un instant t
»

-

Après 6 mois de recherche, ils en arrivèrent au EN18-W (W pour Weight). Cette appareil se place simplement avant votre détecteur de touche, le fil étant
clipsé sur une cellule piézo électrique à haute sensibilité, au moindre départ d\'une durée de plus de 1,50 le EN18-W vous indiquera
sur son écran digital le poids à 1 Lbs près de votre futur combat.

Après cela plus besoin de fairer un poisson de quelques malheureux Lbs, un simple ciseaux permettra de couper votre ligne pour ne pas perdre
de temps avec un poisson qui n\'en vaudra pas la peine.

Disponible prochainement dans les enseignes Fish&Fish de votre région pour une somme modique de 90,00£ (prix proposé).

ps : peut être bientôt disponible chez nous .



Recette de billes :



Pour eaux froides.(par carpio 01)


Voici la recette que j'utilise depuis des années , elle fonctionne assez bien
de plus elle ne coute pas trop chère au roulage :

300 G de semoule de blé
150G de farine de blé
100 G farine de soja
150 G farine de mais
250 G de graine pour canaris moulues
50 G de graines pour oiseaux exotique moulues

5 ml de nhdc
8 ml parfum mure ou ananas



Le petit coin régional :



Une bastide et son histoire : BRUNIQUEL . (par neo81)


Le TARN du moins le nord du département est un pays de bastides, ensembles fortifiés dont on a privilégié les installations
sur des collines voire des parois quasi inaccessibles.

Les bastides ont trouvé leur apogée et leur plus grande place dans l'histoire au moment de la croisade des albigeois.

La croisade des Albigeois (1208-1249) (ou croisade contre les albigeois) est une croisade proclamée par l'Église
catholique contre l'hérésie, le catharisme .

Les bastides étaient devenues le lieu non seulement d'où les seigneurs cathares régnaient mais aussi et surtout le lieu où courraient s'abriter fermiers et cerfs lorsque se présentaient les armées catholiques, les sièges de ces fiefs
devenaient donc d'épiques batailles et de célèbres épisodes de notre histoire.

Le châteaux de BRUNIQUEL est pour moi le plus beau et celui dont l'histoire s'est prolongée jusqu'à nos jours et je vous souhaite simplement de venir tremper vos lignes dans l'Aveyron qui coule à ses pieds, tout
simplement extraordinaire, voici sa petite histoire:







La légende attribue la fondation du château de Bruniquel à la reine Mérovingienne BRUNEHAUT au 6ème siècle.

Propriété des comtes de Toulouse au 12ème siècle, le château sera partagé deux siècles plus tard entre deux branches de la Maison de Comminges, ce qui explique la division en "château vieux" et "château jeune".

Le château vieux a conservé son donjon du 12ème siècle, appelé aussi "tour de la Reine Brunehaut"
et son corps de logis (13ème siècle).

La partie Nord a été profondément remaniée aux 18ème et 19ème siècles, une galerie ornée de
style Renaissance surplombant la vallée de l\'Aveyron







Le château jeune construit entre 1485 et 1510 a subi quelques remaniements à la fin du 17ème siècle comme le montre la porte d'entrée intérieure au décor baroque ainsi que la cheminée en bois sculpté située dans la salle d'apparat.

Les châteaux sont classés monuments historiques depuis 1840. Ils ont servi, en partie, de cadre au tournage du film de
Robert Enrico "le Vieux Fusil", avec Romy Schneider et Philippe Noiret.

Quel film et quelle intensité, outre les acteurs le château aura été la pièce angulaire de ce chef d\'œuvre.







Enfin et pour ceux qui n'auraient pas oublié la pêche, la carpe, la truite et le brochet seront les espèces dominantes dans la Vère et l'Aveyron qui se rejoignent à cet endroit et pour les plus patients de belles surprises sont à la clef.



BONNE BALLADE A VOUS....


La recette du mois:



Les macarons de l'hiver (par minuit.)


Petits gâteaux ronds, croquants à l'extérieur, moelleux à l'intérieur, agrémentés de ganaches, confitures et autres merveilles font toujours l'unanimité chez les gourmands, petits et grands : c'est toute la magie du macaron.






Petite histoire avant de commencer les festivités :


Probablement nés au cours du 8ème siècle dans les cuisines des monastères vénitiens, ils arrivèrent 8 siècles plus tard,
dans les bagages de Catherine de Médicis, la gourmande, à l'occasion de son mariage avec
le Duc d'Orléans, futur Roi de France.

Ces délicieux petits gâteaux devinrent ensuite des spécialités régionales, comme les célèbres
Macarons de Nancy, mais aussi ceux de Montmorillon, de Niort, Reims,
Paris ou ceux de Saint-Émilion entre autres.

Mais entre nous, peut importe d'où ils viennent, nos macarons maison seront les meilleurs !!! Very Happy Very Happy

Prêts, alors commençons !!!! Thumb down



  • Les outils :


  • - 3 plaques de cuisson garnies de papier cuisson sont nécessaire + du film alimentaire.
    - 1 robot pour faire les oeufs en neige + 1 maryse ( ou spatule en bois ).
    - 1 saladier et quelques bols pour la pesée des ingrédients et autres.
    - 1 tamis, un chinois ou une passoire ( mais pas indispensable ).
    - 1 balance de préférence électronique ( sinon, c'est pas grave ! ).
    - 1 fouet manuel, une casserole et une assiette creuse.
    Et enfin, une poche à douille avec la douille dont le trou est le plus large possible.
    ( pour la poche, préférez une jetable, c'est mieux ! ).


    Les ingrédients ; ( Pour une trentaine de macarons )

    Pour les coques :

    110 g de poudre d'amande
    225 g de sucre glace
    25 g de cacao amer non sucré en poudre
    4 blancs d'œufs ( à température ambiante )
    50 g de sucre semoule

    Pour la ganache :

    30 g de crème fraîche à 30 % de MG
    125 g de lait entier ou demi-écrémé ( 12,5 cl )
    125 g de chocolat blanc
    Pépites de nougatines ( autant que vous voulez )


    Préparation de la ganache :

    - Cassez le chocolat en morceaux, réservez.

  • - Dans une casserole, faites porter à ébullition le lait et ajoutez la crème fraîche. Mélangez.

  • - Ajoutez par la suite le chocolat blanc, petit à petit jusqu'à dissolution complète en fouettant bien.

  • - Mélangez les pépites de nougatine au reste de la préparation.

  • - Versez la préparation dans une assiette creuse pour que ça refroidisse bien et mettre au frais sous un film alimentaire.

  • - Sortez la ganache vers la fin de cuisson des coques pour qu'elle soit à température ambiante.


    Préparation des coques :

    -Faites préchauffez votre four à 150° C ( th. 5 )

  • - Dans un robot muni de couteaux, mélangez 2 min à vitesse rapide la poudre d'amande, le sucre glace
  • et le chocolat en poudre.

  • - Versez sur une plaque de cuisson et mettre au four 5/10min.

  • - Pendant ce temps, préparez vos oeufs en neige en les versant dans le robot. Mettez la puissance maxi et ajoutez, dès que ça mousse, le sucre en poudre. Continuez de battre pendant 3min ( neige ferme ).






- Sortez votre préparation du four et tamisez.




On prépare la poudre !!



- Dans un saladier, mélanger les oeufs en neige avec votre préparation.

ATTENTION : Mélangez délicatement pour éviter toute mauvaise surprise.

- Dès que c'est fait, versez le tout dans une poche à douille et faites des petits tas ronds, ni trop gros, ni trop petits, sur vos
plaques. Faites " croûter " ( laisser reposer à température ambiante avec four ouvert ) pendant 30 min.





La poche à douille chargée




Le stock de munition se prépare ( doucement mais sûrement ) !



- Profitez de cette demi-heure pour faire la vaisselle. dodo

- À la fin de cette attente, si longue et pourtant tellement nécessaire, mettre au four 12 min ( ou 13 selon votre four).
Sortez votre ganache, n'oubliez-pas ! pale




Alors, elles sont prêtes, ces munitions ???



- Quand les coques sont prêtes, sortez-les et laisser refroidir tranquillement.

- Quand les coques sont refroidies, amusez- vous à les coller 2 par 2 avec la ganache.

- Avant de les consommer ( je sais, c'est dur !!! ), mettez au frais une nuit complète. Ils seront bien meilleurs !!!







Tendres et savoureux, ce seront vos macarons maisons qui auront le plus de succès !!!







Bonne dégustation ! humbl


Secrets de réussite :


Chauffer le cacao permet de stabiliser ses molécules : les coques n'huileront pas pendant leur cuisson et
les macarons conserveront ainsi tout leur croquant.

Vos blancs en neige doivent être bien fermes pour donner du tonus à vos macarons.

Pour un pochage réussi, maintenez votre poche à 1 ou 2 cm de votre plaque, pressez avec votre main et
aidez-vous de l'autre pour guider la poche.

Relevez tout de suite après pour éviter un trop gros tas. ( c'est pas des bouillettes !!! ) Question

Il faut impérativement que vos oeufs soient à température ambiante sinon, vos macarons ne monterons pas !




Les dates à retenir :


sunny N'oubliez pas le 14 c'est la saint Valentin sunny



Voilà , on vous dit :" au mois prochain !!" ...

en musique avec un petit
"remixed Charlie".


http://fr.youtube.com/watch?v=CSGXxWVCjvQ

_______
Beer or not to beer, that's in the pression !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1. Almanach de l'Abbé Té, Février 2009 par Michou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Binouz' Team Concept ::  :: LES AUTRES FORUMS :: Les évènements passés :: Les Almanach-
Sauter vers: